Notre déontologie

Nos interventions au service des représentants du personnel au CHSCT sont guidées par un certain nombre de règles et de pratiques déontologiques :

  • Une posture d’indépendance qui se fonde sur une méthodologie permettant d’objectiver les situations de travail et de formuler une analyse, et sur une expérience de plus de 35 ans d’intervention en organisation du travail.
  • La mobilisation d’une équipe pluridisciplinaire. A ce titre, la réalisation des entretiens qu’ils soient individuels ou collectifs, est effectuée par un binôme d’experts, notamment dans le but de croiser les regards et de consolider l’analyse. La réactivité et la disponibilité de cette équipe sont garanties tout au long de la mission.
  • En introduction de la réalisation de tout entretien, qu’il soit individuel ou collectif, ou observation en situation de travail, nous présentons les objectifs de l’expertise et des modalités de sa réalisation. La demande des représentants du personnel au CHSCT sont nécessairement rappelées.
  • Le respect de la posture de l’expert auprès des membres du CHSCT qui nécessite que l’expertise soit un outil au service du CHSCT, qui aide les représentants du personnel dans l’exercice de leurs missions et qui ne saurait en aucun cas suppléer leurs actions en propre.
  • L’obligation de discrétion à l’égard des processus de production et des procédés de fabrication, ainsi que le respect de la confidentialité vis à vis des informations présentées comme telles.
  • Le respect d’une part du volontariat des salariés participant aux entretiens et/ou observations, et d’autre part de l’anonymat des propos recueillis à cette occasion.
  • Une absence de jugement de valeurs au regard des propos et avis qui peuvent être formulés durant le déroulement de l’expertise.
Le déroulement d’une expertise